UVLayout UV mapping unwrapping unfolding Laser texturing
Entretien avec Denis François Boland
Co-créateur de Polygonal Design (1/3)

Interview par Sonia Barkallah

Ordinateur Honeywell-Bull GE58, 1969

Premier logiciel de géométrie numérique sur ordinateur personnel, 1982

Jean-Pierre Petit et Denis François Boland ensemble au travail sur les quaternions, 2019

[Sonia Barkallah] : Bonjour Denis François, pourriez-vous nous dire dans quelles circonstances vous avez commencé à créer des programmes informatiques ?
[Denis François] : Lorsque j'étais lycéen en 1975, au Collège-Lycée catholique Passy-Buzenval de Rueil - Malmaison, j'ai eu la chance d'être formé à une forme de langage assembleur, le GESAL, qui permettait de programmer un mini-ordinateur de la marque Honeywell-Bull, le GE58, dont l'établissement faisait profiter les élèves intéressés.
J'avais 15 ans, et ce fut une révélation extraordinaire. A cette époque, les programmes étaient construits avec des cartes perforées, et les capacités des disques durs était de l'ordre de quelques méga-octets seulement ! L'ordinateur quant à lui était imposant, garni de voyants multicolores, tombait souvent en panne, et n'avait pas d'écran, mais seulement des affichages alphanumériques de quelques caractères seulement. Ce fut pourtant le début de ma passion pour l'informatique.

[S.B.] : Les premiers microprocesseurs sont apparus dans ces années, n'est-ce pas ?
[D.F.] : Oui, et ce fut une expérience fascinante d'y toucher. Le magazine d'électronique Radio Plans que je lisais régulièrement alors avait publié une série d'articles permettant de construire son propre micro-ordinateur à partir du processeur SC/MP de National Semiconductor®. Je l'ai réalisé, et j'ai ainsi appris le langage machine de ce processeur, puis celui du 6800 de Motorola® avec le kit MKII, et dans la foulée le 6502 de Rockwell® qui animait les micro-ordinateurs APPLE® II de la Société APPLE® et PET® de la Société COMMODORE® : bien évidemment j'ai englouti mes économies dans l'achat de ces deux appareils dès que cela m'a été possible. A cette époque, j'ai publié de nombreux articles d'initiation à l'informatique dans quelques magazines et j'ai créé, en 1980, une association pour notamment permettre à tous ceux qui le souhaitaient de se former aussi (Association ORMES).

[S.B.] : Tout ceci était compatible avec vos études de lycéen ?
[D.F.] : En fait, ma curiosité boulimique m'a conduit en deux ans à successivement obtenir un baccalauréat de Sciences Economiques et Sociales, puis un second en Mathématiques et Sciences Physiques, le tout complété par un petit diplôme scientifique de l'Institut de Mathématiques Appliquées de l'Université Catholique de l'Ouest, à Angers. La passion de l'électronique s'est emparée de moi, et j'ai décidé de poursuivre mes études en devenant Ingénieur en Génie Electrique de l'école ESIGELEC de Rouen, en 1986. Dans le même temps, une personne qui est devenue l'un de mes meilleurs amis les plus proches, l'astrophysicien Jean-Pierre Petit, venait de publier son Pangraphe : le premier logiciel au monde de Géométrie Numérique sur micro-ordinateur APPLE® II, écrit en langage BASIC. Le plus amusant, c'est que ce logiciel stupéfiant, qui m'a embarqué dans ce domaine, a aussi inspiré si fort Bruno Lévy, le créateur authentique, avec sa collègue Alla Sheffer, de l'algorithme central du dépliage UV codé dans UNFOLD3D® (algorithme ABF++), que ce fut le point de départ de sa décision d'entreprendre une carrière de chercheur en Géométrie Numérique. Bruno Lévy est aujourd'hui Directeur de Centre de l'INRIA Grand-Est, et c'est une personne formidable aux qualités humaines remarquables avec qui nous sommes très heureux d'avoir pu collaborer pour améliorer encore UNFOLD3D®.

  suite ≻≻≻≻

Copyright 2019 POLYGONAL DESIGN SARL - UNFOLD3D is a Registered Software Trademark of POLYGONAL DESIGN SARL. All right Reserved.